Lycée polyvalent Henri Brisson

Objetivo Barcelona : Refrán de la semana

Qui va à la chasse perd sa place

lundi 22 décembre 2008

Signification :
Lorsque l’on possède des avantages, il faut se garder de les abandonner sous peine de voir les envieux se les approprier avant notre retour...

Origine :
Le droit d’aînesse (la place de l’ainée) pris par Jacob à son frère Esaü, parti chasser pour préparer un repas à son père Isaac. Jacob est aidé par sa mère Rebecca reçut ainsi la bénédiction de leur père et dû s’enfuir devant la fureur d’Esaü.


Version espagnole (Florian Nivault)

Expression en espagnole : Quién se fue a Sevilla perdió su silla !

Traduction : Qui va a Seville perd sa chaise !

Origine :
Esta frase se utiliza como advertencia para que los que abandonan provisional y voluntariamente un cargo o lugar, no reclamen nada a su regreso si lo encuentran ocupado por otro.

La frase del título tiene su origen en un hecho histórico ocurrido en el siglo XV, durante el reinado del rey Enrique IV de Trastámara (1425-1474).

Los Fonseca eran una familia noble de origen portugués muy influyente en la Iglesia, al tener responsabilidades eclesiásticas varios de sus miembros. Alonso de Fonseca era el arzobispo de Sevilla, cuando se nombró a su sobrino (con el mismo nombre y apellido) arzobispo de Santiago de Compostela.

Cuando el joven sobrino fue a tomar posesión del arzobispado, lo encontró involucrado en unos graves conflictos que afectaban al reino de Galicia. Al no poder dominar la situación pidió ayuda a su tío y, de mutuo acuerdo, decidieron intercambias temporalmente las diócesis.

Una vez Alonso de Fonseca tío solucionó los problemas de la diócesis compostelana, volvió a Sevilla ; pero el incapaz y ambicioso sobrino se negó a devolverle su silla arzobispal. No bastó un mandamiento papal para dejar las cosas en su sitio, sino que fue necesaria la intervención del rey.

Toda la historia causó un gran revuelto, que fue el que perpetuó la frase, que en realidad debería ser quien se fue de Sevilla perdió su silla, que es como aparece en las recopilaciones de dichos más antiguas.

Traduction :

Cette phrase est utilisée comme avertissement pour que ceux qui abandonnent provisoirement et volontairement une charge ou un lieu, ne réclament rien à leur retour s’il se trouve occupé par un autre.

La phrase du titre a son origine dans un fait historique produit dans le XV siècle, pendant le règne du roi Enrique IV de Trastámara (1425-1474).

Les Fonseca étaient une famille noble d’origine portugaise très influente dans l’Église, en ayant plusieurs responsabilités ecclésiastiques dans ses membres. Alonso de Fonseca était l’archevêque de Séville, quand on a nommé son neveu (avec le même nom et nom de famille) l’archevêque de Santiago de Compostela.

Quand le jeune neveu est allé prendre une possession de l’archevêché, il l’a trouvé inséré dans des conflits graves qui affectaient le royaume de la Galice. N’ayant pas pu dominer la situation il a demandé de l’aide à son oncle et, d’un accord mutuel, ont décidé d’échanger temporairement les diocèses.

Une fois que Alonso de Fonseca oncle a résolu les problèmes du diocèse compostelain, il est retourné à Séville ; mais le neveu incapable et ambitieux a refusé de lui restituer sa chaise archiépiscopale.Un ordre papal n’a pas suffi à laisser les chose dans leurs emplacements, l’intervention du roi a été nécessaire .

Toute l’histoire a causé un grand désordre, qui a été celui qui a perpétué la phrase, qui en réalité devrait être que celui qui va à Séville perd sa chaise, qui est comme elle apparaît dans les recueils de propos plus anciens.


Version anglaise (Arsène Tripeau)

Expression en anglais :

  • He who leaves his place, loses it
  • If somebody takes your place, it serves you right to leaving it.
  • Step out of line and you’ll lose your place

There are several English proverbs to say “Qui va à la chasse perd sa place”. There are :

  • If somebody takes your place it serves you right to leaving it.
  • Step out of line and you’ll lose your place
  • He who leaves his place, loses it

Origins :
"He who leaves his place loses it" is simply an adaptation from “Qui va à la chasse perd sa place ” in French. The English uses this famous proverb very seldom in his daily life. This means that one who leaves his place sees it taken by somebody else.

Traduction :

Il y a plusieurs proverbes anglais pour dire : “Qui va à la chasse perd sa place”. Il y a :

  • Si quelqu’un prend votre place il vous sert directement pour la quitter vide.
  • Marcher à contre pas de la ligne et vous perdez votre place
  • Qui part de sa place, la perd

Origine :
« Qui part de sa place, la perd » est simplement une adaptation de “Qui va à la chasse perd sa place”en français. L’anglais utilise ce proverbe connu très rarement dans sa vie quotidienne. Cela signifie que celui qui part de sa place la voit prise par quelqu’un d’autre.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 649700

Site réalisé avec SPIP 1.9.2b + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSArticles "indémodables" RSSProverbe de la semaine   ?

Creative Commons License