Lycée polyvalent Henri Brisson

Sortie au Familistère de Guise…

Ou quand des élèves découvrent une utopie réalisée !

lundi 18 mai 2015 par Véronique Robin

Avouez-le, si vous deviez situer précisément la région de la Thiérache sur la carte, vous seriez bien en peine…Quant aux villes de Vervins et de Guise (prononcez « Gouise »), leurs noms ne vous parlent certainement pas davantage…Peut-être auriez-vous plus de chance avec le département de l’Aisne (02) ?...

C’est pourquoi les élèves des sections de BTS IPM1, IPM2, Fond1, Fond2 et CPI2 qui ont participé à la sortie pédagogique des mardi 21 et mercredi 22 avril derniers sont très heureux de partager avec vous ce qui était le but de leur voyage et qui s’est avéré une découverte époustouflante et stimulante pour l’esprit : le Familistère, imaginé, conçu et réalisé (d’après les plans de Versailles) par Jean-Baptiste André Godin (1817-1888) –oui, oui, celui des fameux poêles en fonte- et s’ils vous assurent calmement qu’ils ont vu de leurs yeux une « utopie réalisée », ne les prenez pas pour de doux rêveurs : c’est vrai ! Et les professeurs qui les accompagnaient, leurs professeurs de français D. Boisson, V. Raffard et V. Robin Nemiche, ainsi que P. Chunleau, professeur de fonderie, ne vous diront pas autre chose : quel homme que ce patron aux idées visionnaires et généreuses, pas un patron paternaliste mais un vrai progressiste, défendant l’égalité entre les hommes et les femmes, la culture, l’éducation et la beauté pour tous !…

Le Familistère, situé à Guise dans l’Aisne, ou « Palais des familles » ou « Palais social » a été bâti de 1859 à 1884 sur le modèle du Phalanstère du socialiste utopique Charles Fourier. Il s’agissait pour Godin d’offrir aux ouvriers de son entreprise des logements individuels de très haute qualité, d’hygiène tout particulièrement, et des services collectifs exceptionnels pour l’époque : un théâtre à l’italienne, des écoles gratuites, laïques et obligatoires jusqu’à 14 ans, une crèche, une piscine, des magasins coopératifs, des jardins…Le familistère a accueilli jusqu’à 1800 habitants, vivant dans une « petite ville dans la ville », en bordure de l’Oise, non loin de leur usine.

Seule utopie de cette ampleur réalisée en France, le Familistère Godin, dont la rénovation s’est achevée en 2013, continue de se visiter et d’inspirer urbanistes, architectes, partisans d’une économie solidaire et donc, aussi, nos élèves de BTS qui sont revenus de leur visite riches d’interrogations, de doutes, de remises en question et …prêts à affronter l’épreuve de « Culture générale et expression » du mardi 12 mai prochain, plus précisément le thème « Cette part de rêve que chacun porte en soi » au programme cette année !

Mais ce dont nous pouvons être certains, c’est que nous n’oublierons pas non plus l’accueil chaleureux, efficace et prévenant des élèves et des personnels du lycée agricole de Thiérache, à Vervins, où nous avons été hébergés et (bien) nourris !

A en (presque) souhaiter que l’utopie « tombe à l’examen »… !!

Portfolio


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 649929

Site réalisé avec SPIP 1.9.2b + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSArchives RSS2014-2015   ?

Creative Commons License