Lycée polyvalent Henri Brisson

« Pleins feux sur les collections »

12/05/2014 TBMA, TDECO, 1°S et BTS CERAM 1

mardi 8 juillet 2014 par Yves Cransac , Dominique Boisson

Lundi 12 mai 2014, 8 heures. Deux classes de madame Liébaux, professeur d’arts appliqués (TBMA et TDECO) et deux classes de madame Boisson (1°S et BTS CERAM 1) s’engouffrent joyeusement dans un car stationné devant le lycée Henri Brisson. Après avoir attendu quelques retardataires, toute l’équipe prend la direction de Moulins sur Allier, et plus précisément du CNCS (Centre National du Costume de Scène) pour y voir l’exposition « Pleins feux sur les collections ».

Les objectifs sont différents pour les 4 classes : pour les 1°, il s’agit de donner une illustration concrète à l’objet d’étude : « le théâtre, textes et représentation » ; les BTS vont y chercher quelques éléments pour commencer à réfléchir au 1° thème de leur programme de culture générale et expression en 2° année : « Cette part de rêve qui est au fond de chacun de nous ». Qui en effet, n’a jamais rêvé de porter un costume de chevalier ou une robe de princesse ?

Pour les élèves de TDECO et TBMA l’objectif est de créer du lien entre deux domaines du design : le costume de scène et les arts de la table. Objectif auquel les élèves ont répondu avec succès. Ils ont repérés des caractéristiques stylistiques propres aux costumes de scènes pour les exploiter comme motifs décoratifs sur une collection de tasses à café.

L’exposition remplit toutes ses promesses : la guide explique les missions et le fonctionnement du CNCS, avec ses 10 000 costumes et ses 20 000 pièces au total, comprenant chapeaux, chaussures et autres accessoires. Ils proviennent tous de productions du spectacle vivant, théâtre, opéra, ballet, danse ou théâtre de rue, sorties du répertoire. Les plus anciens remontent au XVIIIe siècle. Il s’agit de vêtements authentiques (habits et gilets masculins), donnés ou achetés par la Comédie-Française après la Révolution française pour être utilisés dans un répertoire d’inspiration XVIIIe siècle (Marivaux, Beaumarchais…). Outre ces pièces exceptionnelles, la collection comporte pour l’essentiel des productions réalisées à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Tous, les garçons comme les filles, s’émerveillent devant les masques d’oiseaux ou d’hippocampe, le costume du tigre ou les robes-fleur, les robes créées par Christian Lacroix ou les costumes de monstres, la robe de la plus grosse femme du monde ou celles de Maria Callas, le costume de la grenouille ou ceux des princes des 1001 nuits…

Costume de Jean-Denis Malclès pour le rôle d’un oriental, Obéron de Carl Maria von Weber, Opéra de Paris, 1954.

Costume de Jean-Marc Stehlé pour le rôle du Tigre, La Flûte enchantée de Mozart, Opéra de Paris, 2000.

Costume de Daniel Ogier pour le rôle de Pomone, Orphée aux enfers de Jacques Offenbach, Opéra de Paris, 1988.

Chacun trouve de quoi s’étonner devant l’art des costumiers et la magie de ces costumes réalisés parfois avec des matières précieuses et très coûteuses, mais le plus souvent avec des « bouts de ficelle » et beaucoup d’astuce.

Le groupe étant très nombreux, les classes de madame Liébaux et de madame Boisson alternent pour la visite du CNCS et complètent leur journée par une deuxième activité. Pour les 1° et les BTS, le programme démarre par la visite guidée du centre historique de la ville de Moulins.

Le guide commence par présenter l’évolution de la ville grâce à plusieurs maquettes très bien réalisées, puis conduit le groupe devant les principaux monuments de la ville à travers un parcours agréable et heureusement sans la pluie. Le clou de la visite est sans doute la pause devant la tour horloge qui se dresse depuis le Moyen Age au cœur de la cité, pour voir sonner l’heure grâce au Jacquemart, un automate qui dès le XVe siècle, tel « un guetteur » semble surveiller la ville et permet de mesurer le temps qui passe.

Quant aux élèves de Terminale BMA et Terminale CAP Décoration céramique, ils sont allés à la rencontre des élèves de la section "métiers du verre" au Lycée Jean Monnet à Yzeure. Durant deux heures, ils ont assisté à des démonstrations de soufflage du verre et visité les ateliers de décoration "gravure du verre" ainsi que l’atelier du vitrail. La visite s’est conclue par des échanges sur les techniques, entre céramique et verre. Une visite bénéfique qui a permis à nos élèves d’approfondir leurs connaissances et de s’ouvrir vers d’autres horizons.

Le pique-nique, pris en commun dans les jardins du CNCS permet aux 4 classes d’échanger leurs impressions et le soir, tous repartent chez eux, ravis, des étoiles plein les yeux.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 650131

Site réalisé avec SPIP 1.9.2b + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSArchives RSS2013-2014   ?

Creative Commons License