Lycée polyvalent Henri Brisson

Descriptif du Projet

15/01/2014

jeudi 16 janvier 2014 par Patrick Chunleau

La filière Fonderie : Un choix raisonné !

Lorsque vous questionnez un élève ou un parent d’élève sur la fonderie, l’image qu’il dépeint n’est pas des plus florissante !

C’est contre ces fausses idées que l’équipe pédagogique se bat au quotidien pour montrer une image technique, progressiste, innovante, féminine, de la filière fonderie.

Après s’être investit dans le "projet Bourgeons" du tramway de Tours (voir articles précédents sur le sujet), nous nous sommes lancés cette année dans un nouveau projet : "le vestiaire du Faignant"

Quelques explications sont utiles pour comprendre de quoi il s’agit :

Nous (les enseignants de la filière technique) sommes partis du postulat que les élèves travaillent dans des conditions difficiles (le cadre n’est pas forcément réjouissant nous en convenons), ils ne sont en général pas forcément fiers de la formation qu’ils ont choisis car ils ne sont pas conscients des savoir-faire qu’ils détiennent.

Pour mener à bien la réalisation d’une pièce, de nombreuses connaissances sont nécessaires, de l’analyse, de la réflexion... autant de qualités qu’ils croient ne pas détenir...

Au travers de ce projet, nous allons tenter d’infléchir tous ces ressentis négatifs sur notre filière.

Dans le cadre de son « Projet régional », la Région Centre propose en partenariat avec le rectorat, une opération « Aux arts Lycéens et Apprentis » qui encourage les pratiques artistiques, et met en valeur les réalisations des élèves dans tous les domaines artistiques et culturels développés avec leurs professeurs, en partenariat avec des artistes ou des structures culturelles.

Il ne nous en a pas fallu plus pour qu’un artiste (Nicolas Hérubel, artiste et professeur à l’école des beaux arts de Bourges) soit contacté et que le projet commence à prendre vie.

Objectifs du projet :

- Mise en valeur de la section fonderie par la réalisation d’une œuvre collective dans l’atelier fonderie.

- Éveiller les élèves des formations techniques au monde de l’art en personnalisant leur lieu de vie, en rendant plus attrayant l’atelier fonderie du lycée et en proposant un éclairage artistique sur la formation de fonderie.

- Créer une dynamique transversale des enseignements et ressources de l’établissement (CDI, enseignements techniques, arts appliqués, français, histoire et anglais).

- Inviter les autres sections à venir découvrir ces expositions dans des lieux différents, faire connaitre les espaces industriels de l’établissement.

Au travers de la visite du lycée que nous effectuons avec l’artiste, un élément essentiel mais presque caché et quasi oublié de nos yeux, le frappe de son œil extérieur, il s’agit de la statue qui trône dans le hall du bâtiment céramique : "le bucheron de la foret de la Londe" (1899), œuvre réalisée par Paul Richer.

Le bucheron de la forêt de la Londe

Elle symbolise l’art des savoir-faire au service de l’esprit ! (tout un programme...) Cependant bon nombre d’élèves sont passés devant sans qu’elle bouge d’un millimètre ce qui a pu faire dire à certain qu’il était "fainéant"... Vous comprenez à présent pourquoi elle a été "étoffée" de ce gentil surnom...

A ce stade de réflexion, cette œuvre nous parait essentielle et au vue des formations proposées par le lycée Henri Brisson, un autre élément semble être commun : le vestiaire ! Chaque élève ou étudiant dispose d’un vestiaire dans son secteur...

L’idée est alors enclenchée : réaliser un vestiaire à notre faignant dans l’atelier fonderie !!! bien évidemment, pas n’importe quel vestiaire, les élèves pourront fabriquer ou créer les objets qu’ils imaginent trouver leur place dans ce vestiaire (une veste pour certain, un casque pour d’autre, un mètre à ruban, des photos, une gourde, un porte clés, une patère...)

Nous décidons donc de faire "plancher" nos élèves de BAC PRO Fonderie et nos étudiants de BTS Fonderie sur le sujet !

Jean-Pierre Desbordes, élève de l’ENP puis enseignant et à ses heures historien local, invité à cette occasion, nous fait la gentillesse de commenter son passage dans l’école et détaille l’œuvre de M Richer.

M Desbordes nous tourne une page du lycée

Un tour de table est alors proposé aux élèves pour connaitre leurs passions et essayer de mettre en évidence ce qu’ils aimeraient réaliser.

Voilà pour ce premier rendez vous, suite la semaine prochaine !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 649544

Site réalisé avec SPIP 1.9.2b + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSArchives RSS2014-2015 RSSProjet "Vestiaire du Faignant" (2014)   ?

Creative Commons License